Michel Rocard, ancien Premier Ministre, a soutenu les actions menées en vue de faire de la pédagogie de l'économie auprès du public, telles les Economiques qu'il a publiquement félicitées. Sans ces actions, il existerait une menace pour la démocratie. La crise que nous traversons est profonde, et est loin d'être terminée, selon lui. Elle est d'une telle complexité qu'il est difficile au citoyen de la comprendre, ce qui constitue un danger. Espérons que les "Economiques" lycéennes, et le Printemps de l'économie, les "Economiques" citoyennes, contribuent au débat public.

Pages