Économiques lycéennes

C'est la tradition, aux Economiques lycéennes : un jeune lycéen ou étudiant présente à l'assistance l'invité, sa biographie, son parcours, la thématique et son intérêt. Ce sera donc à nouveau le cas aux Economiques de Louis Gallois le 4 avril à 17h, présenté par Elio Massignat, élève de terminale ES. Mais cette tradition sera étendue aux Economiques citoyennes, dès le 4 avril à 19 h, pour les interventions de Philippe Askenazy dans un premier temps (présenté par Quentin Pak), puis pour le débat qui suivra, entre Patrick Artus et Dominique Plihon

Invité-e-s: 

Lieu: 

Jeudi, 4 Avril, 2013 - 17:00

 Le 4 avril à 17 h, au Lycée Turgot, Les Economiques recevront Louis Gallois, Commissaire Général à l'Investissement, dans le cadre du Printemps de l'économie de Paris (du 2 au 5 avril 2013). Quel avenir pour l'industrie française ? Que faire pour retrouver la compétitivité ? Retrouvera-t-on la croissance par la politique industrielle ? Autant de questions que nos lycéens et étudiants poseront à Louis Gallois. Ces "Economiques" lycéennes sont ouvertes au public, mais avec une règle bien précise, spécifique à la conférence de Louis Gallois : le questionnement est ici réservé prioritairement aux étudiants ayant participé aux ateliers de préparation aux questions, en amont de la conférence. Cette conférence-débat est organisée par Les Economiques au Lycée Turgot. Réservation en ligne ici.

La politique monétaire : surpuissante ou impuissante ? Une fois l'invité, sa biographie, la thématique traitée présentés à l'auditoire par Octave Marot, élève en terminale ES, Jean Pisani-Ferry a répondu aux questions des jeunes.

Les prochaines Economiques recevront Jean Pisani-Ferry le 27 février à 15 h 45. La politique monétaire : surpuissante ou impuissante ? Telle est la question qui lui sera posée, dans le cadre de la saison 2012/2013 des Economiques, consacrées aux politiques économiques nécessaires au retour de la croissance. Jean Pisani-Ferry, économiste, est aussi un de nos amis du Cercle des économistes. Jean Pisani-Ferry est directeur de Bruegel (Bruxelles),centre de recherche et de débat sur les politiques économiques en Europe, et professeur associé à l'Université de Paris-Dauphine. Au cours de sa carrière, Jean Pisani-Ferry a alterné entre recherche et politique économique.{C}

Les Economiques lancent le « Printemps de l’Economie », dédié à la pédagogie de l’économie auprès du grand public. Après les « Economiques » lycéennes, les « Economiques » citoyennes. Thème du Printemps 2013  "Chère croissance". Coordonnateur : Pierre-Pascal Boulanger. En partenariat avec Les Economiques, le CNAM, le Lycée Turgot, Terra Nova, l'Institut pour l'Education Financière du Public, l'Association Française d'Economie Politique, la Fondation Croissance Responsable, le Cercle des économistes, la Mairie du 3è, Le Monde, Challenges, Alternatives économiques, Esprit. 

Croissance et Etat stratège : Philippe Aghion, professeur d'économie à Harvard, "Professeur d'un jour" aux "Economiques" de Turgot, le 17 janvier 2013, a répondu aux questions que nos 350  jeunes qui formaient l'auditoire, avaient activement préparées en atelier. Bientôt les vidéos en ligne. Philippe Aghion is a Professor of Economics at Harvard University, and a fellow of the Econometric Society and of the American Academy of Arts and Sciences. His research focuses on the economics of growth. With Peter Howitt, he pioneered the so-called Schumpeterian Growth paradigm which was subsequently used to analyze the design of growth policies and the role of the state in the growth process.

Michel Rocard, ancien Premier Ministre, a soutenu les actions menées en vue de faire de la pédagogie de l'économie auprès du public, telles les Economiques qu'il a publiquement félicitées. Sans ces actions, il existerait une menace pour la démocratie. La crise que nous traversons est profonde, et est loin d'être terminée, selon lui. Elle est d'une telle complexité qu'il est difficile au citoyen de la comprendre, ce qui constitue un danger. Espérons que les "Economiques" lycéennes, et le Printemps de l'économie, les "Economiques" citoyennes, contribuent au débat public.

Pages