Agnès Bénassy-Quéré : l'euro en crise

Catégorie: 

Le 13 mars 2012, Agnès Bénassy-Quéré s'exprimait sur l'euro en crise aux "Economiques" de Turgot. Dans une première partie, elle est revenue sur les raisons de cette crise avant de détailler la manière dont les autorités ont réagi à la crise de la dette, se penchant particulièrement sur le cas grec.

 

Dans une seconde partie (ci-dessous), elle a exposé les trois scénarios possibles de sortie de crise, après avoir longuement éboqué le FESF, le Mécanisme Européen de Stabilité, le bilan de la BCE.

Dans une dernière partie, elle a répondu aux questions préparées des élèves, dont vous trouverez la liste et l'indexation ci-dessous.          

00’05 : Question de BTS CGO. Quelles seraient, selon vous, les meilleures solutions à mettre en oeuvre afin d'aider la Grèce, sans pour autant approfondir la crise économique actuelle ?

03’30 : Carlos, première ES. Le fait d'effacer l'endettement de pays tels que la Grèce ne risque-t-il pas d'engendrer la baisse de la valeur externe de l'euro, et quelles en seraient les conséquences à long terme ?

05’30 : Yasmina, première ES. La crise de l'euro se limite-t-elle à la crise de la dette, et en particulier la dette grecque ?

10’45 : Elio, première ES. Le Traité de Maastricht visait à limiter les déficits et l'endettement. Aujourd'hui, certains politiques proposent une règle d'or encore plus stricte. Faut-il vraiment encadrer si strictement les pays ? La crise actuelle n'est-elle pas l'exemple même de l'absurdité de ces crières ?

14’15 : Mathis, première ES. De nouvelles politiques des frontières ont été envisagées par Arnaud Montebourg et Nicolas Sarkosy, pourtant de bords politiques divergents. Ce repli est-il envisageable ? Ne risque-t-il pas de diminuer le poids de la France au sein de l'UE et d'entraîner un retour en arrière dans la réalisation d'une politique et d'une économie européenne ?

18’15 : Julie, prépa ECT. D'après vous, quelle serait la situation de l'Europe aujourd'hui, sans monnaie commune ?

21’30 : Nicolas, première ES. Alain Minc a déclaré dans une précédente conférence que l'euro nous avait protégés de la crise. Etes-vous de son avis ?

23’20 : Question de BTS CGO 2è année. On parle beaucoup de l'euro en crise alors que sa part dans les réserves de change croît. Le dollar n'aurait-il pas perdu de son influence ? N'est-ce pas le signe de rééquilibrage du système monétaire international ?

26’15 : Raphaëlle, première ES. Face à la montée des nationalismes en Europe, l'euro est-il aussi une solution d'avenir démocratique ?

 

 

 

 

Mots clés: 

Publié le: 
03 Décembre 2011