Actualité

Événements liés

Trois lycéens du Lycée Turgot questionnent Anthony Requin, directeur de l'Agence France Trésor

Mathis Joubert, élève en terminale ES2, à Anthony Requin : "Nous vous rencontrons aujourd’hui jeudi 2 mars. Or nous avons vu sur votre site que vous aviez procédé ce matin même à 10h50 à une émission d’obligations assimilable du trésor, pour un montant entre 6 et 7 milliards. Quelle est la raison de cet emprunt sachant que l’agence avait déjà émis à peu près 9 milliards le 16 février ? L’émission d’OAT de ce matin proposait des taux de 0.25 % à échéances de 10 ans et des taux 7 fois plus élevés à échéances de 50 ans.

Je soutiens les actions des Économiques en faisant un don (déduction fiscale de 66 %)

6000 participants dont 50 % de jeunes ! Mon équipe a terminé le bilan du Printemps de l'économie 2015, consultable et téléchargeable sur notre site dédié à l'opération http://www.printempsdeleco.fr/wp-content/uploads/2015/06/Bilan-PE154.pdf... Un merci particulier à mon Directeur des opérations, Adrien Destrez, qui a fourni à mes côtés un travail remarquable.

Une heure pour parler d'économie positive.

Jacques Attali est intervenu au Printemps de l'économie le mardi 7 avril 2015 à 19 h. Au programme, l'économie positive, mais aussi un questionnement sur les grandes évolutions mondiales, sur ce que nous en ferons... ou pas. 320 personnes, et pas une mouche n'a volé...

Six raisons de l'affaiblissement déjà ancien des gains de productivité, partout et dans tous les secteurs. Un affaiblissement qui ne peut s'expliquer par une baisse de l'investissement, ce qui pose question, et inquiète quant à ses conséquences. Patrick Artus était l'invité des Économiques de Turgot le 16 octobre 2014.

Le Printemps de l'économie s'est achevé le 11 avril. L'ensemble des partenaires des Économiques vous remercie d'être venu si nombreux débattre d'Europe, et d'avoir suivi les débats sur Twitter. Vous pouvez retrouver ces derniers en consultant les storify de chacune des tables-rondes. Vous pouvez lire sur ce site les tribunes de certains économistes, visionner les interview.

Le 21 janvier 2014 au lycée Pierre-Gilles de Gennes à Paris, les troisièmes Rencontres des Sciences économiques et sociales de l'académie de Paris recevront El Mouhoub Mouhoud, Blanche Segrestin, Brigitte Thieck Regal et Claude Ménard autour du thème "Entreprises et production". Une conférence "Nouveaux enjeux, nouvelles stratégies" et une table-ronde animée par Philippe Escande, directeur du Monde Eco§Entreprises "Quelle organisation pour quelle efficacité ?". Les invités répondront aux questions préparées par des élèves de quinze classes des académies de Paris, Créteil et Versailles, élèves qui présenteront également sous forme de photos leurs représentations de l'entreprise.

Le Monde et la Cité de l'économie et de la monnaie sont partenaires de l'opération.

Pour toute information, visitez le site des Rencontres ou contacter Pierre-Pascal Boulanger.

La saison des Economiques se poursuit : après Jean-Claude Trichet, venu évoquer le rôle de la BCE, défendre son bilan et dessiner des pistes pour améliorer la gouvernance économique de la zone UE (cf l'article de Thierry Fabre dans Challenges), c'est au tour d'Henri Sterdyniak de venir en nos murs, qui sont aussi un peu, en quelque sorte, les siens. Ancien élève du lycée Turgot, l'économiste, membre des Economistes atterrés, est aujourd'hui directeur du département mondialisation à l'OFCE. La question à laquelle il tentera de répondre : "UE : quelle politique économique ? quelle organisation ?". Ce sera le 4 décembre à 16 h. Réservations en ligne ICI.

Sous le Haut-Patronage de Monsieur Claude Bartolone, Président de l'Assemblée Nationale. "Chère croissance…". Chère la croissance ? Que ce soit « la croissance à tout prix », celle effrénée des Trente Glorieuses ou des pays émergents aujourd’hui, ravageuse, insoutenable, irréfléchie, et qui appelle d’autres modèles de développement… Que ce soit « la croissance hors-de-prix », celle des coûts humains et sociaux de la croissance aveugle, énergivore qu’il faut désormais réparer… Que ce soit « la croissance à quel prix », le prix des conditions de son retour, des réformes coûteuses à mettre en place dans l’espoir (vain ?) de la retrouver enfin… Chère croissance, effectivement… Mais quelle croissance ? Entre sens et contresens, retrouver la croissance chère, aimée, celle qui ne devrait pas oublier son but : le Bien-Être. Pour celles et ceux qui n'ont pu assister au Printemps, retrouvez outes les vidéos dans l'onglet Médias.

C'est à ces questions que Sandrine Aboubadra-Pauly a répondu mardi 28 février à 11 h au lycée Turgot. Invitée des Economiques de Turgot, cette économiste de formation est en poste à France Stratégie, partenaire des Économiques pour le Printemps de l'économie. Sa conférence se basera notamment sur le rapport "Les métiers de 2022", remis au gouvernement à sa demande. Avant la clôture de la procédure APB, nous offrons à nos lycéens de terminale ES un moment de débat qui, espérons-le, les aidera à mieux choisir leur orientation.

par Adeline ROHRIG et Joséphine BENARD, classe prépa ECT

A travers leur livre intitulé «  les révolutions invisibles », Florian Augagneur, philosophe, et Dominique Rousset, journaliste et productrice de L'économie en questions sur France Culture, relatent différents problèmes nuisant à notre société en

Pages

S'abonner à Actualité