Trois lycéens du Lycée Turgot questionnent Anthony Requin, directeur de l'Agence France Trésor

Mathis Joubert, élève en terminale ES2, à Anthony Requin : "Nous vous rencontrons aujourd’hui jeudi 2 mars. Or nous avons vu sur votre site que vous aviez procédé ce matin même à 10h50 à une émission d’obligations assimilable du trésor, pour un montant entre 6 et 7 milliards. Quelle est la raison de cet emprunt sachant que l’agence avait déjà émis à peu près 9 milliards le 16 février ? L’émission d’OAT de ce matin proposait des taux de 0.25 % à échéances de 10 ans et des taux 7 fois plus élevés à échéances de 50 ans.

Jean-Claude Trichet, invité aux Economiques le 1er octobre 2013, est revenu sur sa politique à la tête de la BCE avant de répondre aux questions qu'avaient préparées lycéens et étudiants. Challenges relate l'événement sur son site.

Les Economiques ont de nouveaux partenaires pour la deuxième édition 2014 du Printemps de l'économie, avec France Culture, le CAE, l'IGPDE, le CEPII, le CES,l'Insee, la CCI Paris Ile de France, L'OFCE, le Sydo et la Caisse des dépots. Leurs chercheurs et experts seront invités au prochain Printemps de l'économie de Paris du 7 au 12 avril 2014.

Les Economiques et le Printemps de l'économie de Paris sont cités dans un article de Philippe Arnaud (Le Monde du 20 juin 2013) comme un des trois exemples de tentative de vulgarisation de l'économie, au même titre que la sortie d'Economix ou la tenue de l'exposition Krash, Boum, Mue à la Cité des Sciences et de l'Industrie. Le Café Pédagogique, sous la plume de François Jarraud, avait également publié un article en avril dernier sur l'expérience pédagogique que nous menons.

Alors que la croissance est en panne, la question de savoir si elle reviendra un jour revient naturellement. Est-ce un phénomène temporaire qui serait désormais arrivé à terme ou, au contraire, sommes-nous dans une simple crise passagère, qui annonce une nouvelle phase future de croissance ? Philippe Askenazy, Patrick Artus et Dominique Plihon, invités par les Economiques de Turgot.

André Orléan et Nicolas Postel s'expriment dans les colonnes du Monde sur l'impérieuse nécessité de retrouver le pluralisme de l'enseignement et de la recherche en économie. L'AFEP (Association Française d'Economie Politique), partenaire du Printemps de l'économie, mène une action en ce sens.

Brigitte Dormont, titulaire de la Chaire Santé à l'université de paris-Dauphine, analyse la croissance des dépenses de santé aux Economiques, dans le cadre du Printemps de l'économie de Paris. C'était le 5 avril 2013 à la Mairie du 3ème.

Pages